0

Liaison Chalais-Briey-Vercorin : et si on voyait plus loin ?

Comme vous devez probablement déjà le savoir, surtout si vous êtes arrivé jusqu’à cet article, la Société du Téléphérique de Chalais-Briey-Vercorin a présenté il-y-a plusieurs années un projet de renouvellement de l’installation reliant trois des quatre villages de la Commune.

Ce projet suis grosso-modo le tracé existant avec le déplacement des gares aval et amont afin, entre autres, d’améliorer l’accessibilité de l’installation.

Depuis quelques mois, un projet que l’on peu qualifier de concurrent a été présenté par un groupe de privés. L’idée étant de remplacer l’installation par une télécabine partant de la zone de Daval et arrivant jusqu’à la gare de départ de la télécabine de Vercorin en passant par Briey et en contournant le Mont par l’est.

Ce projet est intéressant d’un point de vue touristique car il faciliterait grandement l’accès aux installations de ski de Vercorin pour les skieurs à la journée arrivant en voiture et qui pourraient simplement se garer à proximité directe de la sortie d’autoroute avant de monter dans la nouvelle installation et de rejoindre les pistes avec un seul changement. Ce projet présente néanmoins des inconvénients importants :

  • Éloignement de la gare aval par rapport au village Chalais,
  • Distance entre l’école de Vercorin et la gare amont pour les élèves,
  • Traversée de zones boisées qui devront être défrichées jusqu’au sol pour permettre le passage de la ligne (contrairement à un téléphérique),
  • Traversée d’une zone de prairies et pâturages secs d’importance nationale sur le Mont de Vercorin.
En rouge: zone de prairies et pâturages secs d’importance nationale sur le Mont à l’est de Vercorin. Source: vsgis.ch

Il est malheureusement illusoire de penser que ce projet ait la moindre chance d’être réalisé facilement et rapidement, ne serait-ce qu’en raison de son impact important sur l’environnement. Mais il a le mérite de nous donner l’occasion de réfléchir à des solutions alternatives et, pourquoi pas, de voir un peu plus loin ?

Il n’est pas forcément nécessaire de regarder très loin pour voir que nos voisins ont exactement le même problème : comment amener confortablement les skieurs à la journée jusqu’aux installations et les touristes de plus longue durée jusqu’aux stations sans augmenter le trafic automobile et les problèmes associés (parking, pollution, bruits, …) ?

L’accès aux stations du Val d’Anniviers n’est pas forcément plus aisé que l’accès à Vercorin et les distances sont bien plus importantes. Il faut par exemple parcourir 21 kilomètres depuis la sortie d’autoroute pour rejoindre Grimentz contre 12 pour Vercorin.

Il serait donc intéressant d’imaginer, pour faciliter les déplacements des habitants de la vallée et des touristes, construire une série d’installations de transport par câble permettant de facilement rejoindre les différentes stations depuis Chippis/Sierre.

Et ces installations pourraient également être profitables à Vercorin. On pourrait en effet imaginer une bifurcation en direction de Vercorin au niveau des Pontis, en même temps qu’une bifurcation en direction de Soussillon et Chandolin.

Les différents projets: en jaune, l’installation existante; en orange, le projet de remplacement par un téléphérique; en bleu, le projet de télécabine depuis Daval; en rouge, les installation depuis Chippis/Sierre en direction de Vercorin, Vissoie et Chandolin. Carte complète: https://s.geo.admin.ch/8eb3dad1e4

Cette installation aurait des avantages importants par rapport au projet de télécabine tel que proposé :

  • Elle serait moins longue et en ligne droite, donc nettement moins chère à construire et à exploiter,
  • Les coûts de l’installation en direction de Sierre depuis les Pontis seraient partagés avec la commune d’Anniviers,
  • Elle participerait à une stratégie de mobilité pensée au niveau du district et impliquant les communes d’Anniviers, Chalais, Chippis et Sierre,
  • Elle passe loin de toutes les habitations,
  • Elle ne traverserait presque aucune zone boisée,
  • Et surtout elle éviterait soigneusement la zone des praires et pâturages secs.

Une telle installation pourrait être réalisée en complément d’un téléphérique renouvelé entre Chalais, Briey et Vercorin. Il n’y aurait que peu de concurrence entre les deux installations et le téléphérique continuerait ainsi de bénéficier principalement à la population de la Commune tandis que la vocation touristique de la nouvelle installation ne ferait plus aucun doute.

Cette installation aurait également le mérite de permettre une liaison facilitée depuis Sierre et entre Vercorin et les autres villages du Val d’Anniviers, améliorant d’autant l’attrait de la destination.

Faciliter l’accès aux installations de ski de Vercorin pour les touristes à la journée arrivant en voiture est un objectif louable qui mérite que l’on s’y intéresse. Je pense néanmoins qu’il ne devrait pas avoir préséance sur les intérêts de la majorité des habitants et qu’il devrait s’inscrire dans une stratégie pensée de manière régionale avec nos voisins et non uniquement au niveau de la seule commune de Chalais.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Faites-moi part de votre avis dans les commentaires ou sur Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.